Salanfe

Susanfe

conseil mixte

 

 

« Qu’on se figure au milieu d’un cirque d’imposantes montagnes qui dominent de 5000 pieds une vaste et splendide arène, unie comme l’onde d’un lac dans les plus beaux jours, couverte de la plus tendre verdure et des plantes alpines les plus délicates, arrosée des plus séduisants ruisseaux, et l’on saura ce que c’est que Salanfe, ou plutôt l’on ne saura rien, car personne ne peut imaginer un pareil site, si ce n’est Celui qui, l’ayant imaginé, en réalisa les beautés. »

 

                                                                                                            Emile Javelle

Historique

 Avant d’être le paradis terrestre célébré par Eugène Rambert et Emile Javelle, Salanfe fut l’objet de convoitises très humaines pour la subsistance et la survie de populations qui comptaient le moindre carré d’herbe.

Au XXème siècle, l’altitude de l’alpage offrait une possibilité de diversification à des villages souvent pauvres, qui manquaient de terres pour l’élevage.

 

Le barrage hydroélectrique fut construit par EOS entre 1947 et 1952. Le lac artificiel noya le plateau de Salanfe.

 

On y accède :
- par Salvan et le vallon de Van;
- par Les Marécottes - La Creusaz, le col de la Golette;
- de Mex, Vérossaz, St-Maurice, Evionnaz, par le col du Jorat;
- de Champéry, par le col de Susanfe.

 



 

 

Droit de propriété

Un acte daté de juillet 1870 fixe la clé de répartition du droit de propriété de Salanfe et Clusanfe:

- 30/100 à la bourgeoisie de St-Maurice

- 28/100 à la bourgeoisie de Vérossaz

- 24/100 à la bourgeoisie d’Evionnaz

- 18/100 à la bourgeoisie de Massongex

 

Cette répartition est toujours en vigueur à ce jour.

Il se constitua un Conseil mixte de 9 membres dont 3 de St-Maurice et 2 de chacune des autres communes.

Situation actuelle

Un nouveau chalet d'alpage fut construit à son emplacement actuel pour permettre l'exploitation des pâturages entourant le lac artificiel.
Le torrent qui serpentait à travers le plateau de Salanfe subsiste dans le vallon de Van et se précipite dans les gorges, avant la grande chute dite cascade de la Pissevache à Miéville.

 

Un règlement fixe le mode de jouissance et de police des montagnes de Salanfe (bovins) et de Clusanfe (ovins), approuvé par le Conseil d’Etat le 24 octobre 1979. Il remplace celui établi en 1953 et validé en 1954.

 

Chaque année en juillet et en septembre, un troupeau de plus de 200 génisses et veaux effectue cette transhumance unique dans le Bas-Valais qui conduit de Vérossaz à Salanfe en passant par les Cases, la Rasse et le col du Jorat.

 

Chaque dernier samedi de juillet, les 9 membres du Conseil mixte se réunissent à Salanfe pour une assemblée annuelle ordinaire.
Le Président et le Secrétaire du Conseil bourgeoisial de St-Maurice sont de droit Président et Secrétaire du Conseil mixte.

Saufla

 Adresse

Noble Bourgeoisie de St-Maurice 

Grand-rue 79

Case Postale 77

1890 St-Maurice

Contact

TEL: 024 485 13 68   

Portable: 079 916 54 18 (secrétaire)

E-MAIL: info@bourgeoisie-st-maurice.ch

Suivez-nous

  • Instagram Social Icon

créé par domstuder.com